Les élèves de 2nde SPVL ont découvert les bienfaits du théâtre d’improvisation

 

Ce mardi 7 mai a eu lieu la 8ème et dernière séance de l’atelier d’improvisation théâtrale proposé cette année à une classe de 2nde. Le moment est venu de faire le bilan.

Cette année encore les élèves de 2nde SPVL (Bac pro des métiers du social) du Lycée Notre-Dame à Privas, ont bénéficié d’un atelier théâtre animé par Emmanuel Gaillard, intervenant professionnel, comédien, arbitre de matchs d’improvisation et directeur artistique de la compagnie Janvier & LIPSE.

 

Cet atelier d’improvisation a été imaginé pour permettre aux élèves de développer leur capacité d’expression en public et d’adaptation aux différentes situations en expérimentant concrètement différentes postures.

Lors de ces ateliers, les élèves participent d’abord à des exercices d’échauffements variés : ils se mettent en cercle, ils se passent l’énergie, travaillent leur écoute et leur réactivité via des exercices corporels et de rapidité, ils jouent à se mettre dans la peau de personnages. Une fois échauffés, les élèves sont invités à jouer de petites scènes d’improvisation sur des sujets variés comme l’exclusion, les discriminations, les conduites à risques, etc.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bilan réalisé par les élèves :

Pour Kenzy et Sacha, les séances d’improvisation théâtrale auront surtout permis : « d’améliorer sa capacité à s’exprimer seul face à un public ». Enzo ajoute à ce propos : « j’ai appris à m’exprimer librement, sans avoir peur d’être ridicule ». Lorine indique quand à elle, qu’elle a : « découvert qu’elle était capable de rentrer dans la peau de personnages et qu’elle pouvait avoir parfois beaucoup d’imagination ». Pour Oriane et Cassandra, cela leur aura avant tout permis : « de vaincre sa timidité et de gagner en confiance ».

 

Sacha, Enzo précisent qu’ils ont particulièrement « appréciés de jouer en équipe, lors des matchs d’improvisation ». Lorine ajoute pour sa part : « on a bien rit, il n’y avait pas de limites dans les propositions de jeu ». Andréa abonde également dans ce sens et déclare que « certaines situations jouées, à la manière du doublage, l’a beaucoup fait rire ».

 

Pour certains, les séances d’improvisation ont été l’occasion de d’évacuer le stress, de pouvoir s’exprimer librement. Pour d’autres, cela leur a permis de mieux connaître leurs camarades, de les voir différemment. Néanmoins, une chose est sûre, tous ont progressé sur leur capacité d’écoute et de non jugement, qui sont les principaux ingrédients d’une improvisation réussie.

 

Enfin, certains comme Kenzy soulignent le professionnalisme de l’intervenant. Pour Enzo « Emmanuel Gaillard explique bien les choses ». Lorine précise « il nous aidait à se concentrer, il savait nous motiver et donnait la parole à chacun. Oriane ajoute : « on sent qu’il est passionné par ce qu’il fait ».

 

Notons que ce projet a été possible grâce au soutient financier de la Région Auvergne Rhône Alpes.

img_5123

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s